Le Groupe Local LPO Grand Montpellier en pause et un Faucon pèlerin toujours présent

A l’arrêt

Nous sommes à l’arrêt, tout est annulé. Comment faire vivre un groupe local lorsque le confinement est décrété ? Je n’ai pas trouvé la solution. Alors j’ai décidé de prendre des nouvelles des uns et des autres, des bénévoles perdu(e)s de vue depuis quelques années, des ancien(e)s participant(e)s assidu(e)s, des bénévoles plus nouveaux, des fidèles de toujours, de celles et ceux qui ont partagé des moments récemment…Milles excuses à ceux dont je n’aurai pas su associer un nom au prénom et, par conséquent, pas pu retrouver l’adresse électronique. A ce jour où j’écris ces quelques lignes, tout le monde va bien. Que nous puissions encore être préservé(e)s. Les échanges se sont mis à circuler. Certain(e)s trient leurs photos. Le retard sera rattrapé. D’autres envoient des photos. Nous profitons de leurs beaux clichés. Pour celles et ceux qui sont favorisé(e)s, c’est encore plus le moment d’observer la faune et la flore à son domicile ou autour. Les courageux saisissent ce temps « libre » pour améliorer leurs connaissances, pour jardiner, ou faire des travaux. Moi, la référente, j’avance les recherches ou les diapos pour de futurs thèmes de rencontres. Evidemment, les blagues, les dessins humoristiques et autres sketchs sont envoyés. Il faut bien rire. Garder le sens de l’humour est essentiel dans cette situation inédite de pandémie.

Martine (lpo34.local.mtp@gmail.com)

Faucon pèlerin solitaire résidant à Montpellier depuis plus d’un an ©L.Carlier

Partager
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *