La LPO Hérault met en place des écuroducs

Les réseaux routiers fragmentent les habitats de nombreuses espèces animales et impactent parfois directement les populations lors de collisions. Afin de restaurer des connexions écologiques, la LPO Hérault a lancé un programme de construction d'"écuroducs" pour les écureuils.
Chaque année, de nombreux cas d'écrasements d’Écureuils roux sont signalés à la LPO sur son site d'inventaire participatif de la faune http://faune-lr.org.
Afin de neutraliser ce danger et contribuer à la bonne fonctionnalité des trames vertes, les équipes du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Villeveyrac qui prend charge cette faune blessée ont décidé d'intervenir en amont en installant au dessus des routes des passages à faune spécifiques aux écureuils.
Les écuroducs sont installés sur les axes les plus dangereux, où des cas de collisions ont été signalés et où des populations d'Écureuils roux sont connus. Un cordage est alors installé par les équipes de la LPO en accord avec le service des routes du Conseil Départemental. Un suivi est ensuite réalisé par des bénévoles afin d'évaluer l'utilisation de l'équipement et optimiser éventuellement l’emplacement.
Vous aussi, contribuez à la préservation de ce "petit lutin des forêts" :
- en étant prudent en voiture lors de la traversée d'espaces boisés
- en transmettant à la LPO les cas de collisions routières de la faune sauvage
- en vous proposant comme bénévole au Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage (suivi des écuroducs, rapatrieurs de la faune sauvage, aide au soins)
- en faisant don de fruits à coques et lait maternisé à l'unité de soins du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage pour l'élevage des jeunes écureuils en détresse
- en installant des mangeoires et abris à écureuils dans vos jardins

L'Écureuil roux ou Écureuil d'Eurasie (Sciurus vulgaris), petit mammifère arboricole, mesure de 18 à 25cm avec une queue de 16 à 20cm pour un poids de 600g en moyenne. Vivant de 6 à 7ans, la mortalité est de 70% avant l'age d'un an.
Il consomme des noix, noisettes, graines d'arbres, bourgeons, écorces, insectes, œufs et jeunes oiseaux encore au nid.
Il construit des nids dans les arbres et fréquente volontiers les nichoirs qu'on lui propose. Mature sexuellement à l'age d'un an, ils peuvent avoir deux portées de 5 petits par an entre février et mars et entre mai et août.

Partager

Les commentaires sont clos.