La présence du Loup dans l’Hérault officialisée par la préfecture

A l'occasion du deuxième "comité de veille loup" organisé par la préfecture de l'Hérault, la présence du Loup a été officialisée dans notre département.

Après avoir suspecté sa présence en mars 2014 (Mouflon prédaté) et avec plusieurs indices relevés entre les mois de juillet et novembre 2015 sa présence est désormais confirmée dans le massif du Caroux-Espinouse.

Les individus ayant transité par notre région pour se rendre dans les Pyrénées et ce mâle cantonné dans le Haut Languedoc sont de souche italienne et probablement issus des populations établies dans les Alpes où son retour naturel a été observé en France il y a déjà 24 ans en 1992.

Des bénévoles et salariés de la LPO Hérault ont été formés par l'ONCFS à la reconnaissance des indices de présence de l'espèce et pourront contribuer au suivi du retour de ce grand prédateur.

En France, en 2015, la population de Loups a été estimée à 282 individus sur 42 Zones de Présences Permanentes des Alpes aux Pyrénées, de la Lozère à la Meuse en passant par le Jura et les Vosges.

L'Hérault présente toutes les conditions pour l'accueil de populations de loups avec de grandes étendues sauvages, des zones de quiétudes et surtout des ressources alimentaires en quantité au regard des prélèvements cynégétiques (en 2014 : 151 Cerfs élaphes, 2596 Chevreuils, 18420 Sangliers, 520 Mouflons méditerranéens...).

Pour la LPO, le retour naturel du loup, espèce protégée, est un signe positif de l'amélioration fonctionnelle et biologique de nombreux secteurs de nos territoires.
L'objectif de la LPO est la présence pérenne du loup via la mise en place d'une politique de conservation favorable, incluant le soutien à un pastoralisme durable.

Retrouvez :
- le positionnement de notre association sur ce retour
- le Communiqué de Presse de la préfecture
- donnez votre avis sur le projet d’arrêté fixant un nombre supplémentaire de loups dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2015-2016, vous pouvez vous inspirer de la réponse envoyée par la LPO Hérault.

Partager
Share

Les commentaires sont clos.