Retour sur la sortie dans le Minervois

Nous étions quinze à Minerve, le matin du 8 janvier dernier. Le ciel était variable, il faisait froid et le vent du nord était très fort. Bref, pas un temps pour observer les oiseaux !

 

Il n'a pas été facile de choisir un itinéraire, entre les travaux sur les remparts de Minerve qui nous interdisaient l'accès à certains chemins, l'eau qui coulait dans la rivière Cesse et nous empêchait de franchir les ponts naturels et le chemin sur le causse balayé par un vent violent.
Nous avons finalement opté pour une balade "touristique" à l'abri du vent, en remontant la vallée très encaissée du Brian jusqu'au pont de Daniel où subsistent les ruines d'un ancien moulin à huile et à céréales. Apparu à la fin du Moyen-Age, ce moulin à eau a fonctionné jusqu'au début du XXe siècle. Il utilisait des meules de calcaire nummulitique extraites sur la carrière de Saint-Julien-des-Meulières à quelques km de là.
 Les oiseaux, eux, n'étaient pas vraiment au rendez-vous. Pas de Tichodrome échelette ni de Monticole bleu comme l'année passée. Nous avons tout de même observé 20 espèces d'oiseaux "communs", de l'Epervier aux Bergeronnettes et quelques Grives.

 

L'après-midi (je dirais presque comme d'habitude), nous avons continué la sortie en changeant de milieu naturel : le lac de Jouarres, près d'Olonzac. Le vent était très violent et tous les oiseaux étaient à l'abri. 8 espèces observées dont quelques Tariers pâtre, tapis dans l'herbe.
Une journée ornitho un peu décevante, mais au moins, nous avons pris l'air !!
Bernard Latour
Partager

Les commentaires sont clos.