Pour le respect des animaux : la fin des « courses aux canards »

Les "courses aux canards" avaient pour but de proposer à l'occasion de fêtes traditionnelles estivales des jeux utilisant des canards vivants à attraper en mer ou dans les ports. Le premier des participants attrapant l’un des volatils remportant un lot.
Ce type de manifestation causait un stress notable pour les animaux et véhiculait une image d'animal "objet" alors que le nouvel article 515-14 du Code civil français reconnait désormais que « les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité ». 
Alors que chez nos voisins espagnols, Roses avait été la dernière commune d'Espagne à pratiquer cette animation (la municipalité ayant décidé d’arrêter cette pratique en 2015 sous la pression des associations de protection de la nature), à Mèze cette même année, cette pratique traditionnelle avait été relancée.
Une rencontre fin 2016 entre l'adjoint à l'environnement de la commune et le président de la LPO Hérault a permis d'échanger sur ce sujet et la décision a été prise en ce printemps 2017 d’arrêter définitivement ces jeux utilisant des Canards colverts domestiqués dans ce port du Bassin de Thau lors de la fête votive du mois d’août.
Des « courses aux canards en plastiques » sont désormais proposées dans de nombreuses communes de France (le Mans, Villeneuve Loubet, Meaux, Blois, Quimper, Epinal, Bernay, Vendôme…) et rencontrent un vif succès sans impacter l’environnement ou causant du tort à des animaux.
Nous tenons à remercier la municipalité de Mèze pour son écoute et pour cette décision et l'encourageons à continuer ses actions exemplaires d'éducation à l'environnement qu'elle propose au public scolaire depuis de nombreuses années en collaboration avec les associations membres du Centre Permanent d'initiatives à l'environnement du Bassin de Thau.
Partager

Les commentaires sont clos.