Gaz de schiste

Gaz de Schiste

Enfouis à plus de 1500 mètres de profondeur le gaz et le pétrole de schiste sont extraits en injectant dans la roche de l'eau et des produits chimiques à très haute pression.

Ces hydrocarbures accompagnés de métaux lourds remontent ensuite à la surface où ils sont traités plus ou moins correctement. Cette méthode de fracturation hydraulique de la roche n'est pas sans danger à l'instar de ce qu'il se passe en Amérique du Nord.

Devant la remise en question juridique de l’abrogation des permis de recherche de gaz et de pétrole de schiste sur le territoire français, la dangerosité de la fracturation hydraulique et l'impact sur l'environnement, dans la continuité des actions menées par le RAC-France et ses associations membres, la LPO Hérault demande :

  • l’interdiction de l’exploration et l’exploitation de gisements d’hydrocarbures non-conventionnels sur l’ensemble du territoire national français,
  • le non renouvellement des permis arrivés à échéances
  • le rejet des demandes de permis en cours d’instruction sur le territoire français

 La LPO Hérault souhaite que soit au contraire développé des alternatives aux sources d’énergies fossiles notamment par le biais du développement des ressources renouvelables respectueuses de l’environnement et un soutien au raisonnement de la consommation énergétique.

Pour + d’informations sur les impacts des gaz de schistes

Partager

Les commentaires sont clos.