Communiqué de presse n°6 : un Milan royal retrouve la liberté

Le samedi 25 février, la LPO Hérault (Ligue pour la Protection des Oiseaux) a relâché cinq oiseaux : un Milan royal victime de plombs de chasse et quatre Buses variables ayant subi des traumatismes liés probablement au réseau routier.
Ils font partie des 2450 animaux accueillis en 2016 par l’unité de soins du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de la LPO Hérault à Villeveyrac et ont pu retrouver la liberté sous les yeux d’une centaine de spectateurs venus partager cet événement dans le cadre des rencontres du collectif des garrigues.
Buses variables et Milans royaux sont de véritables auxiliaires de cultures pour les agriculteurs, ils permettent la régulation des rongeurs, ils sont ainsi strictement protégés et le braconnage est très regrettable pour l’équilibre écologique de nos plaines agricoles et milieux naturels.
Si la Buse variable est commune dans notre département, le Milan royal l’est beaucoup moins, on ne compte que 3000 couples en France, 6000 oiseaux hivernants et il n’est observé chez nous que de passage en migration.
Au-delà du braconnage lié à l’activité de chasse, les menaces sont nombreuses pour cette espèce : intensification de l’agriculture, empoisonnement direct ou indirect (utilisation de la Bromadiolone sur ses proies), éoliennes, électrocutions.
+ d’infos sur cette espèce : http://rapaces.lpo.fr/milan-royal
Télécharger le communiqué de presse
Partager

Les commentaires sont clos.