Les chardonnerets élégants : trop souvent victimes de braconniers

8 chardonnerets élégants et 1 serin cini nous ont été confiés par l’ONCFS (Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage) suite à une saisie chez un particulier.

Très appréciés des collectionneurs d’oiseaux, les chardonnerets élégants sont malheureusement souvent victimes de braconnages. Leur chant mélodieux et leurs couleurs resplendissantes font d’eux des cibles toutes désignées pour les ventes et les collections privées. Ces oiseaux épris de liberté sont directement prélevés dans la nature et enfermés à double tour dans de petites cages. Sous alimentés ou en manque d’exercice, ils perdent petit à petit leur joie de vivre et leurs belles couleurs et s’empâtent ou perdent du poids.

Les chardonnerets que nous avons récupérés ont vécu isolés les uns des autres dans de petites cages placées à côté d’un chauffage, sans aucune lumière extérieure. L’un d’eux a vécu dans ces conditions pendant 10 ans ! Leurs plumes présentent de nombreuses carences et deux d’entre eux n’ont plus de rémiges, les clouant au sol. Leurs couleurs sont criardes parce qu’un complément alimentaire a été ajouté à leurs graines pour accentuer la teinte de leurs plumes. Ils resteront chez nous un moment. Toutefois, leurs conditions de vie se sont considérablement améliorées. Nous les avons placés ensemble dans une grande cage en extérieur.

Le serin cini a eu, dans son malheur, plus de chance que les autres car il avait été capturé quelques semaines auparavant. Il a ainsi pu être relâché après quelques jours d’observation.

Peu de temps après l’arrivée des chardonnerets élégants et du serin cini, la douane de Sète nous a contactés. Une buse féroce venait d’être découverte sous le siège d’un camion en provenance du Maroc. Nous l’avons réceptionnée et auscultée : quelques blessures sur le haut de son crâne nous incitent à penser qu’elle était retenue dans une petite cage. De plus, les plumes de ses ailes ont été coupées afin de l’empêcher de voler. Nous pensons qu’elle a été prélevée dans la nature lorsqu’elle n’était encore qu’un oisillon. Par chance, son comportement est celui d’un animal sauvage non imprégné, ce qui nous laisse espérer une fin heureuse pour elle. Cet oiseau étant originaire du Maroc, nous devrons la replacer chez elle. Nous ne connaissons pas encore les modalités nécessaires à ce replacement. Affaire à suivre…

Buses, hiboux, chouettes, corvidés, faucons en tout genre, linottes mélodieuse, pinson des arbres, verdiers d'Europe, grives, renards… Le braconnage touche malheureusement de nombreuses espèces et ces chardonnerets élégants ne sont pas les premiers que nous accueillons au centre de soins après une saisie. Depuis 2012, 132 animaux saisis nous ont été confiés, dont 86 chardonnerets élégants ! Certains ont eu la chance de retrouver leur habitat naturel, d’autres en revanche ont dû être replacés.

Vous avez été témoins de braconnage sur des espèces protégées ? N’hésitez pas à prendre des photos et à nous contacter ou à contacter directement l'ONCFS !  

Partager

Les commentaires sont clos.