C’est le printemps, les Hirondelles sont de retour!

C'est le Printemps, alors que les Hirondelles de rocher ont passé l'hiver avec nous, les Hirondelles migratrices sont de retour d'Afrique et vont à nouveau animer le ciel héraultais. Vous êtes nombreux à avoir transmis vos premières observations sur le site d'inventaire participatif faune-lr.org. Les premières ont ainsi été notées cette année le 18 février pour l'Hirondelle de fenêtre, le 25 février pour l'Hirondelle rustique, le 28 février pour l'Hirondelle de rivage et le 6 mars pour l'Hirondelle rousseline.

Parmi les oiseaux proches de l’Homme, les hirondelles ont une place à part. Considérées comme les annonciatrices du printemps et comme porteuses de chance, elles sont présentes dans les contes, les chansons et les croyances populaires. Ces oiseaux, notamment l’Hirondelle de fenêtre et l’Hirondelle rustique ont subi une perte importante de leurs effectifs ces dernières années, jusqu’à 21 % depuis 1989 pour la première et 34 % pour la seconde.
Plusieurs facteurs expliquent cette diminution : disparition des ressources alimentaires à cause de l’utilisation massive de pesticides qui tuent les proies dont les hirondelles se nourrissent, disparition de leurs habitats, destruction des nids et manque de matériaux les constituant. L’évolution négative des populations d’hirondelles fait d’ailleurs partie d’un tout qui concerne l’ensemble des espèces insectivores, en grandes difficultés aujourd’hui, à l’ère du tout pesticide. Les hirondelles sont pourtant des auxiliaires particulièrement intéressants dans la lutte contre la prolifération d’insectes volants, comme les moustiques par exemple.

Pour en savoir + : Téléchargez le livret "Hirondelles" de la LPO 

 En France, les hirondelles et les martinets bénéficient d’un statut juridique qui fait d’eux des oiseaux protégés. Ce régime de protection est issu de la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature. Pour ces oiseaux, la destruction intentionnelle ou l’enlèvement des oeufs et des nids sont interdits tout comme la destruction et la mutilation intentionnelles, la capture ou l’enlèvement des oiseaux dans leur milieu naturel. La perturbation intentionnelle des oiseaux notamment pendant la période de reproduction est également interdite. Enfin la loi condamne également la détention, le transport, le colportage, la naturalisation, la vente ou l’achat ainsi que l’utilisation commerciale ou non des hirondelles et des martinets (article 3. AM 29/10/2009). En résumé, il est interdit de porter atteinte aux hirondelles et aux martinets, ainsi qu’à leurs nids et à leurs couvées.

Pour en savoir + sur ce statut juridique : Téléchargez la note juridique de la LPO

Si vous devez renover une façade ou que vous souhaitez éviter les salissures que peuvent causer les oiseaux, la boutique vous propose des nids artificiels à installer après les travaux et des planches anti-fientes à installer sous les nids : boutique en ligne

Plus d'infos sur les Hirondelles :

- le site de l'enquête
- le cahier technique

Retrouvez la LPO sur les stands du Printemps :
- à Primavera et Floralez à Montpellier
- à la fête du Printemps à Mèze
- à la foire des animaux et des fleurs de Pignan

Partager

Les commentaires sont clos.