Une butte à papillons qui porte ses fruits

Aménagée au sein du Refuge LPO du siège de la LPO Hérault à Villeveyrac, la butte à papillons prouve son efficacité.
 
L’arbousier planté dans le massif, accueille en ce moment quelques petites chenilles du magnifique Pacha à deux queues, dit le Jason (Charaxes jasius). Cette espèce est considérée comme l’une des plus belles que l’on retrouve dans la région.
Ce papillon diurne se démarque par sa grande envergure ainsi que par sa couleur sombre du dessus des ailes, délimitée par une bande orangée sur le bord de celles-ci. Les coloris du dessous laissent apparaître un panache de couleurs, allant du rouge bordeaux au blanc, en passant par des taches grises et noires, qui laissent même apparaître des petites taches bleues. La chenille quant à elle est essentiellement verte, avec une bande latérale jaune. Elle est identifiable par son petit masque vert qui se termine par 4 apex rougeâtres comme vous pouvez le voir ci-contre.
Le papillon a des habitudes alimentaires originales, il a pour habitude de se nourrir de fruits fermentés, se laissant même tenter par les boissons alcoolisées ou même des cadavres d’animaux en putréfaction. Il a également la particularité d’être territorial et se poste généralement en hauteur autour de la zone qu’il occupe.
La femelle pond ses œufs principalement sur l’arbousier (Arbutus unedo), où la chenille se développera et installera sa chrysalide.
L’espèce est d’ailleurs menacée par la fermeture des paysages, qui réduit le nombre d’arbousiers en garrigue.
Cette observation prouve également l’efficacité de ces plantations. En l’occurrence le Pacha à deux queues s’est adapté spécifiquement à l’arbousier, mais beaucoup d’autres plantes sont susceptibles de faire venir des papillons. Vous trouverez d'ailleurs ci-dessous, une liste des plantes hôtes et nourricières des papillons. Ainsi comme le Fenouil commun pour le Machaon ou encore l’Aubépine à un style pour le Gazé, beaucoup de papillons ont leur plante hôte attitrée. En plantant un ou plusieurs de ses végétaux dans votre jardin vous ornementerez donc celui-ci, mais vous ferez également un geste en faveur de la biodiversité.
Victor Bechereau
Partager

Les commentaires sont clos.