35 ans de voyages pour le Flamant rose THX

Le 16 janvier dernier à l'occasion d'une sortie LPO dans le cadre des comptages internationaux Wetlands, les membres de l'association observaient un groupe de Flamants roses sur l'étang de Thau sur la commune de Mèze. Parmis eux, un individus bagué THX en noir sur fond jaune.

Le Centre de Recherche pour la Conservation des Zones Humides méditerranéennes de la Tour du Valat qui mène une étude sur cette espèce a pu nous transmettre les informations concernant cet oiseau.

Ce mâle de Flamant rose est né au printemps 1981, il y a donc près de 35 ans, sur le site de l'étang du Fangassier en Camargue, seul îlot de reproduction français.
Il est ensuite observé dans cette même colonie à l'age de 4ans en parade et l'année d'après en couple.
Il rejoint en 1988 pour la première fois, à plus de 1000 km de là, la colonie de Fuente de Piedra au sud de l'Espagne à l'age de 7ans où il est observé couvant un œuf. Il rejoindra ensuite la colonie française pour se reproduire entre 1991 et 1995.
Par la suite il sera à nouveau observé en reproduction entre les colonies espagnoles de Fuente de Piedra près de Malaga, Punta de Banya dans le Delta de l'Èbre et la colonie française.
Il sera également observé de passage dans les étangs héraultais du Bagnas, de l'Arnel, de Frontignan, étangs audois de Peyriac, Gruissan et Sigean, étangs catalans de Canet, ainsi que dans les salins de Berres et Aigues-Mortes dans les Bouches-du-Rhône.

La dernière observation de cet oiseau avant celle réalisée sur l'étang de Thau cet hiver avait été faite en 2012 alors qu'il s'occupait de son jeune en juin en Camargue.

Espèce protégée, la population de Flamant rose est estimée à 100000 individus dans l'Ouest de la Méditerranée. D'une envergure maximale d'1m90, il s'agit d'un oiseau nomade qui ne sera pas fidèle à un seul site de reproduction.
En effet, on considère que les oiseaux nés en Méditerranée occidentale appartiennent à une seule et même population (différentes colonies interconnectées).
Si certains individus hivernent dans le sud de la France, à l'automne une grande proportion migre vers le sud pour éviter les grands froids : Espagne, Afrique du Nord (Maroc, Algérie et Tunisie), Afrique de l'Ouest (Mauritanie et Sénégal) et Est de la Méditerranée (Turquie, Israël et Egypte).

Si vous êtes amenés à observer un Flamant rose bagué, n'hésitez pas à transmettre les données au Centre de Recherche de la Tour du Valat (flamingoring@tourduvalat.org) et à consulter le site du réseau d'étude et de conservation du Flamant rose.

Partager

Les commentaires sont clos.